EnglishFrançais

GOLDEN BOOK

Feel free to drop your comments or here thank you messages


Write a new entry for the Guestbook

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 35.172.195.49.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d'or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
5 entries.
Ivana wrote on 25 April 2017 at 17 h 08 min:
Je n'avais pas encore eu le temps de visiter le nouveau site consacré à ton père. Bravo, c'est très beau. Et efficace aussi. Le film de Bosco que je n'avais pas eu l'occasion de voir apporte un éclairage précieux sur la résistance. Et cela prend un sens particulier dans le contexte actuel. Tous ces combats magnifiques - celui de ton père et de tous les autres - pour en arriver à la résurgence de l'extrême droite. J'aimerais bien voir St Melany à l'occasion
Silvain et Harry (The Netherlands) wrote on 31 March 2017 at 19 h 22 min:
Bonjour Marc, Nous n'étions pas au courant de votre triste histoire familiale. Ma mère (1919-2007) a vécu à Amsterdam pendant la guerre. En automne 1942, elle a eu le courage d'aider son employeur et son épouse juifs. Ils ont trouvé, tous les deux, un abri caché à Amsterdam avec l'aide de la résistance. Jusqu'en 1945 elle a apporté à plusieurs reprises de la nourriture, des tickets de distribution et des actions. Son employeur et sa femme, heureusement, ont survécu à la guerre, mais la plupart des membres de la famille ont été déportés et tués. L'extermination des juifs aux Pays Bas est une histoire très triste. Amitiés, Silvain & Harry
Patrick Goetz wrote on 26 March 2017 at 14 h 30 min:
remarquable en tous points
Detlev Riemer wrote on 29 August 2016 at 17 h 46 min:
Thank you for the great website about Hermann Draer. Greetings from Hermann Draer's birthplace Luckenwalde
Jacqueline wrote on 29 August 2016 at 17 h 46 min:
Je suis encore sous l'effet de la lecture des mémoires d'Herman. Merci de les avoir mises sur le net. Heureusement qu'il y a encore des témoignages de ces années atroces. On parle toujours des français qui ont collaboré et pas des autres. Brian et moi avons visité il y a plusieurs années le village de Chambon s/Lignon où le pasteur protestant et tout le village s'étaient mobilisés pour cacher des juifs pendant la guerre. Une Jacqueline toute émue qui vous embrasse tous les deux