EnglishFrançais

HERMANN
DRAER

Français de Drôme et d'Ardèche

jh-draer--redim

SON HISTOIRE


Hermann-Joseph Draer, connu au village de Saint-Mélany (Ardèche) sous le prénom d’André, est né le 27 novembre 1920 à Luckenwalde (province du Brandenburg, Allemagne). Ses parents, originaires d’une région de Pologne annexée à l’URSS, s’étaient installés dans cette ville l’année précédente.

En 1929, ils quittent Luckenwalde et viennent s’établir à Paris où leur sont délivrés des papiers de réfugiés russes.

Sous l’occupation allemande, la quasi-totalité de la famille établie en France ou restée en URSS a été déportée et exterminée. Seul le foyer d’Hermann (ses parents, ses deux sœurs et son frère regroupés à Toulouse) a échappé aux raffles.

Dans ses écrits, Hermann Draer relate comment, de villes en villages, à travers le sud de la France, son parcours l’a conduit jusqu’à Saint-Mélany où il a finalement trouvé le refuge lui permettant de vivre les derniers temps de l’occupation, en sécurité avec sa famille.


Décédé en avril 1982, ses cendres sont déposées au cimetière de Saint-Mélany.



Les survivants, conjointe et descendants d’Hermann Draer tiennent à ce que pareil témoignage soit pérennisé et remettent à la Mairie de Saint-Mélany (Ardèche), une copie du texte « Français de Drôme et d’Ardèche » rédigé par Hermann-Joseph Draer, et adressent une autre copie au USHMM (United States Holocost Memorial Monument) de Washington DC.

Une plaque commémorative est érigée au cimetière de Saint-Mélany

[rev_slider alias="Galeriepageaccueil"]

Remerciements :
Mairie de Saint-Mélany :
Marc Minetto, Maire et François Audibert, Secrétaire de Mairie
Mairie de Portes-lès-Valence, service de l’Etat Civil
Fernande Aubert, Michèle Durand, Pauline Roure, Paul Vannières
et les habitants de Saint-Mélany
Stan Scott pour les traductions en Anglais
Sans qui ce travail de mémoire n’aurait pu être possible.